Actualités

Présentation du Château Peyrassol Rouge 2015

Lundi 21 mars 2016, la Commanderie de Peyrassol est invitée par Stéphane Derenoncourt et son équipe à présenter le millésime 2015 du Château Peyrassol rouge au salon Terroirs 2015, organisé à l’hôtel Georges V à Paris.

Château Peyrassol 2015 : un millésime taillé pour la garde

Un hiver doux et de bonnes réserves hydriques dans les sols auront largement contribué à la réussite de ce millésime. En effet, la suite s’annonce sèche ! Au cours d’un printemps typiquement méditerranéen, c’est-à-dire ensoleillé et clément, la végétation est partie de manière homogène, d’où une belle floraison. Puis l’été arrive : quelques pluies évitent le stress hydrique mais la vigne se conditionne pour résister à des moyennes de températures supérieures à la normale : dans l’ensemble, elle livre cette année des baies de petite taille. Les feuillages résistent et fonctionnent à plein régime : la photosynthèse est importante, la concentration des baies augmente et les composés végétaux comme l’acide malique diminuent.

Dans ce contexte, les sols bien travaillés ayant favorisé un enracinement vertical sortent largement gagnants. Les jeunes vignes, plus fragiles auront fait l’objet d’un accompagnement en continu pour les aider à passer le cap de l’épisode caniculaire du mois d’août.

Septembre apporte avec lui de la fraîcheur en début de mois puis les températures remontent. Les jeunes syrah seront récoltées mi-septembre afin de préserver un bon capital acidité/fruit frais. Le cœur des vendanges suivra dans la foulée, pour les mêmes raisons. Un gain de maturité sera obtenu sur une partie des cabernets-sauvignon et les mourvèdres, récoltés tout début octobre avant les pluies diluviennes annoncées.

Tous les cépages rouges ont donc été recueillis sans stress, à leur stade de maturité souhaité selon leur destination.

Les grenaches très mûrs se distinguent par la finesse veloutée de leurs tanins.

La syrah a profité largement de ce beau millésime et elle se révèle par son exubérance aromatique.

Quant aux mourvèdres et aux cabernets-sauvignon, plus tardifs, le fait d’avoir attendu quelques jours pour les récolter a permis d’obtenir de superbes maturités phénoliques. Ils ont engendré des vins puissants, concentrés, aux tanins présents mais onctueux qui structurent élégamment l’assemblage.

Château de Peyrassol rouge 2015

Assemblage : 55 % syrah, 5 % grenache, 40 % cabernet-sauvignon.
D’une robe grenat aux reflets rubis, il s’ouvre sur un nez solaire de fruits noirs, saupoudré de notes de romarin, de laurier et de poivre, puis par celles plus fraîches d’eucalyptus et de réglisse.

La bouche révèle toute son ampleur dès l’attaque. Bien en place, elle se poursuit de manière ferme, bien soutenue par les tanins du cabernet-sauvignon qui lui assurent une élégante et solide colonne vertébrale.

L’ensemble se termine par une finale énergique, au grain soyeux.

 

Salon Terroirs 2015 – 13e édition

Hôtel Georges V Paris
31 avenue Georges V
75008 Paris
Sur invitation uniquement

Derenoncourt Consultants

www.derenoncourtconsultants.com

Laisser un commentaire