Actualités

Le travail au domaine

En ce début de mois de juin, le travail des équipes à Peyrassol bat son plein. La transition entre le printemps et l’été nécessite un investissement de tous les instants, d’autant plus qu’après le gel du printemps, sévit aujourd’hui une intense chaleur depuis plusieurs jours. Retour en image sur le travail mené au quotidien à Peyrassol, dans les vignes, comme au chai.

A la vigne

Les équipes de Peyrassol sont toutes mobilisées dans les vignes. Après le gel, c’est toujours deux fois plus de travail. L’ébourgeonnage, qui consiste à retirer tous les “gourmands”, bat son plein, tout comme le travail des sols : il s’agit, à 3 mois des vendanges, de veiller à lutter contre la concurrence verte, donc à désherber mécaniquement.

Grâce au beau temps, les vignes commencent à « galoper » : il est d’ailleurs impressionnant de constater à quel point les dégâts du grand gel qui avait touché 50 % du vignoble ne se voient presque plus : les vignes ont recommencé à faire des feuilles, ce qui ne veut pas dire qu’elles referont des grappes. Mais en tous cas, en ce début de mois de juin, le travail des vignes est aussi prenant que gratifiant parce qu’il se voit. Et on souhaite que les conditions météos restent aussi propices à leur rapide convalescence !

Au chai

La mise en bouteille de la Commanderie de Peyrassol rouge 2015 est maintenant achevée. Pour le Château Peyrassol et le Clos Peyrassol rouge 2015 nous en sommes au dernier stade avant la mise en bouteille : celui du collage qui vise à clarifier le vin sans le dépouiller de ses éléments. D’ores et déjà, le Château s’avère d’un beau classicisme, avec des tanins encore un peu sévères, tandis que le Clos réserve « une belle originalité » selon Hermine de Clermont-Tonnerre, la nouvelle chef de cave du domaine.

Patience ! Encore quelques semaines, avant de pouvoir acheter ce grand millésime.

Laisser un commentaire