Cuvées d’artistes

Des œuvres d’art à déguster

La Commanderie de Peyrassol est une passerelle entre le vin et l’art contemporain. Quoi de plus naturel que de réunir
ces deux champs de la création dans des cuvées de collection, conçues et designées par de grands artistes ?
Des cuvées uniques, éditées en quantité limitées et synonymes … d’art de vivre tout simplement !

Peyrassol par Bertrand Lavier - cuvée d'artiste de la commanderie de Peyrassol

Peyrassol par Bertrand Lavier

Le plasticien Bertrand Lavier s’est transformé pour un temps en un magicien du vin ! En collaboration avec les équipes de la Commanderie de Peyrassol, il s’est prêté au jeu des assemblages pour construire une cuvée qui lui ressemble : pleine de vie et de gaité. Du choix des vins entrant dans sa composition au choix de la bouteille et à son habillage très graphique, il a imposé sa patte lors de toutes les étapes de conception et de réalisation. Une série limitée à 3000 exemplaires.

Vinification et élevage

35 % de cinsault, 29 % de grenache, 16 % de syrah, 15 % de tibouren, vieux cépage provençal et 5 % de rolle composent cet assemblage empreint de fraîcheur. Il provient d’une sélection parcellaire des vignes les plus âgées du domaine. Vendangés mécaniquement et manuellement, les raisins sont ensuite égrappés et foulés. Ils sont ensuite vinifiés séparément de manière traditionnelle en cuve inox avant leur élevage de quelques mois.

Dégustation

Avec sa couleur pétale de rose, ses arômes de fleurs blanches puis de petits fruits et d’épices douces, ce rosé séduit autant par son nez que par sa bouche vive au fruité doux et croquant. La finale longue et agréablement acidulée prolonge l’impression de grande fraîcheur.
On le boira avec des crustacés, un carpaccio de Saint-Jacques ou encore toutes les viandes blanches et les poissons grillés.

Noir de Bernar - cuvée d'artiste de la commanderie de peyrassol

Le Noir de Bernar

L’artiste français Bernar Venet dont les œuvres sont exposées dans les plus belles galeries du monde y compris dans le parc de sculptures monumentales de la Commanderie de Peyrassol a signé une bouteille à l’habillage d’une grande pureté visuelle. Mais que l’on ne laisse pas prendre à son minimalisme sombre : sous l’étiquette, se cache un vin charmeur … limité à 3000 exemplaires dans lequel la syrah dialogue librement avec le cabernet sauvignon.

Vinification et élevage

Syrah (présente à hauteur de 60 %) et cabernet-sauvignon (40 %) ont été récoltés, triés, éraflés et vinifiés séparément. Des cuvaisons douces d’une quinzaine de jours ont permis d’extraire des tanins fins et déliés ainsi qu’une grande fraîcheur des arômes. Un style préservé par un élevage en cuves inox d’une durée de 12 mois.

Dégustation

A son sommet aujourd’hui, Noir de Bernar s’ouvre sur un nez complexe de petits fruits rouges et noirs comme la groseille et la myrtille. Il se pare de belles notes d’épices douces, de cuir et de réglisse. La bouche aux tanins fins et souples s’appuie sur une charpente bien équilibrée. Elle évolue avec une belle ampleur et une finale poivrée et épicée lui confère une bonne persistance aromatique.
On la boira dès maintenant avec un gibier aux champignons, un risotto à la truffe ou une pastilla de pigeon.